Faut-il vacciner son lapin ?

Tous les propriétaires d’animaux de compagnie veulent que leurs animaux vivent longtemps, heureux et en bonne santé. Il en va de même, bien sûr, pour ceux qui possèdent des lapins. Cependant, il y a un sujet qui peut être très déroutant pour les propriétaires de lapins : les vaccins.

Les lapins doivent-ils être vaccinés ? Les vaccins pour les lapins sont-ils vraiment nécessaires ? Sont-ils même sans danger ?

Les lapins ont-ils besoin d’être vaccinés ?

En fait, cela dépend de ce que vous entendez par le mot “besoin”. Légalement parlant, les lapins de compagnie n’ont besoin de vaccins que si vous vivez en Europe ou dans certaines régions d’Australie. Dans ces deux régions, il faut être vacciné contre deux maladies différentes : la myxomatose et la maladie hémorragique virale.

Cela s’explique en grande partie par le fait que ces maladies sont extrêmement courantes chez les lapins sauvages dans ces deux régions. Ces deux maladies sont extrêmement contagieuses et peuvent facilement se transmettre du lapin sauvage au lapin domestique.

De quels vaccins les lapins ont-ils besoin ?

La vaccinations contre deux types de maladies : la myxomatose et la maladie hémorragique virale est nécessaire

Myxomatose

La myxomatose est un virus qui se transmet des insectes suceurs de sang, comme les moustiques et les puces, aux lapins. Le virus se propage ensuite aux ganglions lymphatiques, où il se répand dans tout le corps. Les premiers signes de cette maladie sont généralement un gonflement des paupières, suivi par les lèvres, les organes génitaux et la paroi de l’œil. À mesure que la maladie progresse, elle provoque la cécité et est généralement mortelle dans les 8 à 15 jours qui suivent. Le pronostic de cette maladie n’est généralement pas très bon. 99% des lapins atteints par cette maladie meurent soit à cause de la maladie elle-même, soit à cause d’une complication secondaire.

Maladie hémorragique virale du lapin

La maladie hémorragique virale du lapin (MHV) est une maladie extrêmement contagieuse qui n’affecte que les lapins de l’espèce Oryctolagus cuniculus. Cette maladie est extrêmement contagieuse et peut même être transmise par les vêtements, les chaussures et les pneus de voiture. Elle peut également être transmise par les insectes, les oiseaux et d’autres animaux. Les humains peuvent également transmettre la maladie s’ils sont entrés en contact avec elle, bien qu’ils ne présentent pas de signes de maladie.

Les symptômes peuvent comprendre des éléments tels que : perte d’appétit, fièvre, léthargie et spasmes. Cependant, la MVH entraîne généralement la mort du lapin atteint dans les 48 heures, ce qui n’est généralement pas suffisant pour signaler et diagnostiquer les symptômes.

Effets secondaires des vaccins pour les lapins

Si vous faites vacciner votre lapin, vous devez être conscient de certains effets secondaires, comme pour tout vaccin. Les effets secondaires du vaccin VHD comprennent la perte d’appétit (généralement pendant 24 heures seulement), des réactions locales comme le gonflement, l’irritation et la perte de poils et, dans de très rares cas, la mort due à une réaction grave.

Les effets secondaires du vaccin contre la myxomatose sont les suivants : gonflement au point d’injection, fièvre et perte d’appétit. Il s’agit d’un vaccin très sûr – les surdoses chez les lapins à risque ne provoquant que des effets secondaires mineurs.

Il est important de noter, que même avec le vaccin contre la myxomatose, le lapin n’est pas garanti de ne jamais contracter le virus. Cependant, la maladie est généralement mineure par rapport à la myxomatose chez les lapins non vaccinés, et n’est pas aussi mortelle.

Please follow and like us:
Catégories Lapin

Laisser un commentaire